Archive pour la catégorie ‘plumes gourmandes’

Ivresse des sens…

lundi 27 août 2018

.

.

« … « Il faut toujours être ivre, tout est là ; c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve. Mais de quoi ? De vin, de poésie, ou de vertu à votre guise, mais enivrez-vous ! »

Elle hausse le sourcil droit. Ses traits se détendent. On ne se méfie pas d’un poète, on l’écoute, on marche avec lui. Les freins du métro crissent. Ils s’arrêtent dans le tunnel avant d’atteindre la station. La chance est avec toi ! Une voix désincarnée interdit aux voyageurs de descendre et assure que le train va bientôt redémarrer. Dieu a entendu ta prière. Tu poursuis sans te démonter : – « Et si quelquefois, sur les marches d’un palais, sur l’herbe verte d’un fossé, vous vous réveillez, l’ivresse déjà diminuée ou disparue, demandez au vent, à la vague, à l’étoile, à l’oiseau, à l’horloge ; à tout ce qui fuit, à tout ce qui gémit, à tout ce qui roule, à tout ce qui chante, à tout ce qui parle, demandez quelle heure il est. »

Tu as joué ta dernière carte. L’œil bleu de l’inconnue est amusé. Son œil marron reste sceptique. Elle finit le poème d’une voix radoucie :

–  » Et le vent, la vague, l’étoile, l’oiseau, l’horloge, vous répondront, il est l’heure de s’enivrer ; pour ne pas être les esclaves martyrisés du temps, enivrez-vous, enivrez-vous sans cesse de vin, de poésie, de vertu, à votre guise. »

Le monsieur en costume sourit. Il se doutait que vous vous connaissiez. Le jeune homme rasta vous salue en balayant l’air d’un invisible chapeau.

– Baudelaire, adepte de la confiture verte, un homme de goût… »

.

Extrait d’un sympathique roman d’été : « Poste restante à Locmaria »   2018 Lorraine Fouchet.

À la fin de cette histoire, l’auteure nous offre la recette d’un Cake au romarin, celui de Brigitte de Lomener, je n’ai pas résisté (je l’ai un petit peu interprétée à ma façon) et il s’avère que

ce gâteau EST absolument délicieux !!!

.

.

 – CAKE AU ROMARIN –

.

Ingrédients : 3 œufs, 150 g. de farine, 110 g. de sucre, 125 g. de beurre salé (on est en Bretagne certes, mais je n’ai mis du beurre demi-sel), 225 g. de raisins secs et de fruits confits, 125 g. de noisettes, d’amandes ou de noix, une cuillère à soupe de romarin frais, 1 sachet de sucre vanillé, 1/2 sachet de levure chimique.

Réalisation : Battre les œufs et les sucres, ajouter le beurre mou, puis la farine, la levure, la poudre d’amandes (ou de noisettes ou de noix), le romarin ciselé, les raisins et fruits confits. Verser dans un moule à cake beurré, enfourner 15 minutes à 180 °(200° dans mon petit four), puis 50 minutes à 110° (130° dans mon petit four).

J’ai rajouté 10 minutes de cuisson…

C’est fabuleux de se régaler ainsi,

de lecture, de Bretagne et d’un gâteau,

vous n’avez plus qu’à… si vous voulez vous enivrer !

.

Photos BVJ.

…..

S’enivrer joyeusement de beauté, de douceur et de poésie…

BVJ – Plumes d’Anges.

Exquise gustation…

jeudi 10 mai 2018

.

.

C’est si important le printemps, tout y est semé, le présent et donc l’avenir,

initier et vivre cette saison nous donne un immense pouvoir.

Écouter le monde, l’entendre, faire des recherches,

plonger au cœur des questions, trouver des réponses possibles…

Suivre un fil conducteur, se sentir accompagné(e),

interpréter ce qui existe déjà, créer du nouveau,

que de doux instants !

On peut vivre cela dans des milliers de domaines,

en faisant un repas par exemple.

Ici, le sujet était la réalisation d’un dessert sans gluten et sans lactose,

le résultat fut à mon goût assez intéressant,

une texture fine, semblable à celle d’un Cheesecake,

une saveur de citron, la légèreté d’un petit banc de brume…

Vous jugerez par vous-même et m’en donnerez de bonnes nouvelles, je l’espère.

.

.

– GÂTEAU AU CITRON –

sans gluten et sans lactose

.

Ingrédients : 150 g. de sucre roux, 4 œufs entiers, 20 cl.d’huile d’olive, 120 g. de farine de maïs BIO, 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude.

Réalisation : Battre les jaunes d’œufs avec 100 g. de sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile d’olive, les zestes et le jus du citron puis la farine tamisée et le bicarbonate de soude. Monter les blancs en neige, y ajouter le reste de sucre en poudre. Incorporer délicatement à la préparation. Remplir un moule beurré et enfourner 35 à 40 minutes à 180° (200° dans mon petit four). Laisser tiédir, démouler et saupoudrer de sucre glace.

.

Photos BVJ

Recette inspirée d’une recette trouvée sur le blog « Les gourmandises 2 Léa »

…..

Explorer la vie avec gourmandise…

BVJ – Plumes d’Anges.

Mots inspirants…

mardi 3 avril 2018

.

.

Il est amusant de constater que quelques mots suffisent à nous inspirer… Tout à ma lecture de sublimes haïku, me voilà transportée, puis une vision gourmande m’envahit. Voyez plutôt, mais il vous faut  d’abord déguster ces mots :

« J’épluche une poire

du tranchant de la lame

le goutte à goutte sucré »

.

« L’oiseau chantant

a fait tomber par terre

une baie rouge »

.

« Une baie rouge

solitaire est tombée

jardin de givre »

.

Ne sont-ils pas magiques ? N’êtes-vous, vous-aussi, empli(e)s d’une furieuse envie de rêver aux douceurs du monde et de confectionner une divine pâtisserie ? La poésie est un souffle, une force contre laquelle on ne peut lutter. Alors, toutes et tous à nos fourneaux, la fête continue, régalons-nous joyeusement !

Oui, il s’agit une fois encore d’une recette de dessert aux poires – que voulez-vous, j’ai un faible pour ce fruit – mais elle est encore différente des autres.

.

.

– GÂTEAU AUX POIRES ET AUX NOIX –

.

Ingrédients : 3 poires bien mûres, 100 g. de noix décortiquées, 3 œufs, 150 g. de sucre en poudre, 100 g. de farine de blé, 50 g. de fécule de maïs, 90 g. de beurre fondu, 1 pincée de sel, 6 g. de levure.

Réalisation : Battre le sucre et les œufs. Ajouter les farines, le sel et la levure, puis le beurre fondu. Lorsque la pâte est bien lisse, incorporer les noix concassées, verser dans un moule beurré, déposer en surface les tranches de poires. Enfourner 30 minutes à 180°.

J’ai du adapter le temps de cuisson à mon four : 40 minutes à 220°…

.

Haïku de Masaoka Shiki  1867-1902.

Recette de Mimi Thorisson pour Elle à Table.

Illustration : « Fraises des bois et noix »  1840  F.Küchlin.

Photos BVJ.

…..

Recevoir l’inspiration…

BVJ – Plumes d’Anges.

Blancheur épicée…

lundi 4 décembre 2017

.

.

La neige est exceptionnelle dans le sud de la France et lorsque nos paysages se poudrent d’un blanc pur, nous en sommes tous enchantés. Les oiseaux gonflent leur plumage pour affronter l’hiver et parfois quémandent quelques miettes. À la nuit tombée une envie de se réchauffer nous envahit, quoi de meilleur qu’un thé accompagné d’un gâteau pour fêter le moment ? Une recette rapide à réaliser, un gâteau original parfumé au gingembre, épice aux mille vertus dont il ne faut se priver à l’aube des grands froids…

 » Être là

tout simplement

au milieu de la neige qui tombe »

Kobayashi Issa

.

.

– GÂTEAU AUX POIRES, AMANDES ET GINGEMBRE –

.

Ingrédients : A-  100 g. de farine de blé, 1 sachet de levure chimique, 100 g. de sucre en poudre, 100 g. de poudre d’amandes, quelques amandes effilées, 1 grosse c. à café de gingembre frais râpé, quelques morceaux de gingembre confit.

B-  3 œufs entiers, 100 g. de beurre fondu.

C-  4 poires (ou éventuellement, 1 boite de poires au sirop).

Réalisation : Dans un saladier mélanger farine, levure, sucre, amandes, gingembres, puis battre ensemble œufs et beurre fondu, les incorporer doucement au premier mélange, ajouter enfin les poires coupées en morceaux.

Verser dans un moule beurré et enfourner environ 35 minutes à 180° (40 minutes dans mon petit four à 200°).

Après dégustation, penser à ouvrir ses ailes, pour le plaisir…

.

Tableau : « Pie se régalant d’un gâteau »  Rubens Peale 1784-1864.

Recette inspirée par le site odelices.com

Photo PJ.

…..

Être présent à la magie du moment, tout simplement…

BVJ – Plumes d’Anges.

Douceur…

lundi 23 octobre 2017

.

.

Une envie de voyage… Le Mascarpone d’Italie, les citrons de Floride… souvent peu importe la destination (quoique…), on ressent juste au fond de soi cette irrépressible envie de voir d’autres horizons. La cuisine peut être le début de ce voyage, alors gentes dames et nobles messieurs, si vous êtes dans cet état d’esprit, à vos fourneaux, et comme le disait le regretté Pierre Dac : « Plus un citron est pressé, plus il se dépêche » !

.

.

– CAKE AU CITRON ET AU MASCARPONE –

.

Ingrédients : 125 g. de beurre, 3 jaunes d’œufs + un œuf entier, 200 g. de sucre en poudre, 200 g. de farine, 1/2 sachet de levure, 1 pincée de sel, 180 g. de Mascarpone, le zeste d’1 citron bio, le jus de 2 citrons bio.

Réalisation : Dans une petite casserole, faire fondre le beurre et le clarifier (enlever le dépôt en surface).

Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Ajouter petit à petit la farine, la levure, le sel et le zeste de citron. Bien mélanger. Ajouter le mascarpone, le beurre clarifié, l’œuf entier et le jus des citrons.  Mélanger à nouveau et verser dans un moule beurré. Enfourner 50 minutes à 180° (200° dans mon petit four)… et, une fois de plus, ne pas oublier de se régaler !

.

.

Cette recette trouvée sur le blog « fraise & basilic » est délicieuse, la texture de ce gâteau est très douce, mais j’ai trouvé qu’il était un peu « difficile » à réaliser. À noter que, par inadvertance, j’ai mis un sachet de levure au lieu d’1/2… et c’était parfait aussi.

Illustration : « Citrons de Floride »  William Joseph Mac Closkey  1859-1941.

Photos BVJ.

…..

Voyager en son palais…

BVJ – Plumes d’Anges.

Lisse poire…

mercredi 6 septembre 2017

.

.

 » À n’en pas douter, le prince de Motordu menait la belle vie.

Il habitait un chapeau magnifique au-dessus duquel, le dimanche, flottaient des crapauds bleu blanc rouge qu’on pouvait voir de loin.

Le prince de Motordu ne s’ennuyait jamais. Lorsque venait l’hiver, il faisait d’extraordinaires batailles de poules de neige. Et le soir, il restait bien au chaud à jouer aux tartes avec ses coussins, dans la grande salle à danger du chapeau.

Le prince vivait à la campagne. Un jour, on le voyait mener paître son troupeau de boutons. Le lendemain, on pouvait l’admirer filant comme le vent sur son râteau à voiles.

Et quand le dimanche arrivait, il invitait ses amis à déjeuner. Le menu était copieux

Menu du jour

. Boulet rôti

. Purée de petits bois

. Pattes fraîches à volonté

. Suisses de Grenouilles

Au déssert

. Braises du jardin

. Confitures de murs de la maison.

Un jour, le père du prince de Motordu, qui habitait le chapeau voisin, dit à son fils :

– Mon fils, il est grand temps de te marier.

– Me marier ? Et pourquoi donc, répondit le prince, je suis très bien tout seul dans mon chapeau.

Sa mère essaya de le convaincre :

– Si tu venais à tomber salade, lui dit-elle, qui donc te repasserait ton singe ? Sans compter qu’une épouse pourrait te raconter de belles lisses poires avant de t’endormir.

Le prince se montra sensible à ces arguments et prit la ferme résolution de se marier bientôt. Il ferma donc son chapeau à clé, rentra son troupeau de boutons dans les tables, puis monta dans sa toiture de course pour se mettre en quête d’une fiancée… »

.

Vous connaissez la suite, on ne se lasse pas de cette histoire. Je la dédie à mes petits enfants pour les faire sourire en cette rentrée des classes et pour les soutenir en tant que mamie gâteau… En voici justement un, à la lisse poire !

 

.

.

– CLAFOUTIS AUX POIRES ET AUX AMANDES –

.

Ingrédients : 1 boite de poires au sirop, 2 œufs entiers + 2 jaunes, 180 g. de sucre roux, 60 g. de poudre d’amande, 40 g. de farine de maïs bio, 20 cl. de crème fraîche, 25 cl de lait, 50 g. d’amandes effilées, 1 pincée de sel.

Réalisation : Beurrer un moule, en saupoudrer les parois d’une cuillère à soupe de sucre roux.

Égoutter les poires, les couper en morceaux, les répartir au fond du moule.

Battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la poudre d’amande, le sel puis progressivement le mélange crème fraîche/lait/farine de maïs. Verser cet appareil sur les fruits, recouvrir d’amandes effilées, enfourner 40 minutes à 200° (220° dans mon petit four).

Décorer avec un peu de sucre glace et servir tiède, ne pas omettre, une fois de plus,  de se RÉGALER !!!

.

Extrait de : « La belle lisse poire du prince de Motordu »   1980  Pef.

Illustration : « Les fruits d’Amérique – Poire Belle des Flandres »  William Sharp  1803-1875.

Recette inspirée de recettes du net.

Photos BVJ

….

Sourire et se détendre…

BVJ – Plumes d’Anges.

Prix d’excellence…

lundi 19 juin 2017

.

.

« Si Mélusine m’était contée…

Il était une fois un gâteau dont les mille saveurs chantaient gaiement sous le palais,

sa texture raffinée était digne d’un grand pâtissier.

Il se conservait au frais,

 pouvait se servir avec une cuillère de glace à la vanille… »

ce qui en cet instant caniculaire est tout à fait bienvenu !

Au seuil de cette fin d’année scolaire,

j’ai vraiment envie de lui décerner un PRIX D’EXCELLENCE !

 

Comme le dit l’auteur : « À vos chaudrons ! »,

vous verrez, vous ne le regretterez pas.

.

.

– CAKE DE LA FÉE FINETTE –

.

Ingrédients : 130 g. de beurre, 5 noix, 6 morceaux de gingembre confit, 1 pomme, 1/2 c. à café de gingembre en poudre, 1 c. à café de cannelle en poudre, 100 g. de sucre glace, 3 œufs, 2 c. à soupe de miel liquide, 160 g. de farine, 1 sachet de levure chimique.

.

Réalisation : Sortir le beurre du réfrigérateur pour qu’il ramollisse.

Extraire les cerneaux de noix, les casser grossièrement. Couper le gingembre confit en morceaux et la pomme en petits dés. Les mettre dans un saladier, ajouter gingembre et cannelle en poudre, bien mélanger.

Dans un autre récipient, travailler beurre ramolli et sucre glace, ajouter en fouettant les œufs un à un, le miel, la farine et la levure. Incorporer le précédent mélange et laisser reposer 45 minutes au réfrigérateur. Préchauffer 10 minutes le four à 210° (230° dans mon four), verser  la pâte dans un moule à cake beurré et fariné, enfourner 5 minutes puis baisser la température à 180° (200° dans mon four) et poursuivre la cuisson pendant 45 minutes. Couvrir avec du papier alu dès que que la surface est dorée. Sortir du four, laisser refroidir puis réserver au frais.

.

Sublime recette trouvée dans le FÉÉRIQUE   « Grimoire enchantéTome 3 : Les desserts »  de Brigitte Bulard-Cordeau.

Dessin : « Pelle à gâteau et cuillère » 1907.

Photos BVJ.

…..

Viser l’excellence…

BVJ – Plumes d’Anges.

Exquisité…

mercredi 3 mai 2017

.

.

Se changer les idées…

.

.

Sortir du cercle éprouvant de l’actualité…

.

.

Rêver, balader, créer, se détendre, se délecter…

Il le faut pour garder notre sérénité et rester présent au monde que nous désirons.

.

« Vapeurs printanières

Dissoutes dans l’air

La lumière du soleil »

Le chat poète dans « Haïkus du chat » 2017   Schinbô Minami.

.

Allez, allez, un peu de douceur dans ce monde de brutes…

.

– GÂTEAU RICOTTA-CITRON-POMME –

(Gâteau de Louisa)

.

Ingrédients : 125 g. de beurre mou, 150 g. de sucre (plutôt roux), 3 œufs, 150 g. de farine, 250 g. de ricotta, 1 zeste de citron bio finement râpé, 1 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel, 1 pomme.

.

Réalisation : Battre le beurre et le sucre, ajouter les œufs, fouetter ce mélange

pendant quelques minutes pour qu’il devienne mousseux.

Incorporer la farine, la ricotta, le zeste de citron, la levure, le sel et enfin la pomme râpée.

Verser dans un moule beurré, enfourner 40minutes à 180°, vérifier la cuisson.

(200° dans mon petit four – Personnellement, j’ai ajouté 10 minutes de cuisson).

Laisser tiédir puis démouler. Saupoudrer de sucre glace et…

VOUS POUVEZ DÉGUSTER  CETTE  EXQUISITÉ !

.

Recette trouvée sur le merveilleux blog Chic, Chic, Chocolat.

Photos BVJ.

…..

Savourer des moments délicieux…

 BVJ – Plumes d’Anges.

Promesses…

lundi 20 mars 2017

.

Juste un peu de douceurs…

.

.

Derniers fruits d’une saison passée…

Premières fleurs, promesses de récoltes à venir…

Il suffit de respecter la nature, de nous laisser porter,

de nous abreuver à la source de cette beauté,

la vie fera son travail et pourvoira à nos besoins,

alors germera en nous la gratitude…

.

.

– GÂTEAU POMMES/AMANDES –

.

Ingrédients (bio de préférence): 3 pommes, 1 jus de citron, 3 œufs, 100 g. de farine, 80 g. de poudre d’amandes, 20 g. de maïzena, 150 g. de beurre fondu, 180 g. de cassonade, 1 pincée de vanille en poudre, 1/2 paquet de levure chimique, 2 cuillères à soupe de Rhum ou de Calvados.

.

Réalisation : Peler et couper les pommes en morceaux, les arroser du jus de citron.

Battre les œufs et le sucre, ajouter le beurre fondu, la poudre d’amandes, la vanille, le rhum, la levure, les deux farines, puis incorporer les fruits.

Verser dans un moule beurré et cuire 40 minutes à 180° (200° dans mon petit four).

.

Selon les trésors contenus dans nos placards,

il est toujours intéressant d’avoir des variantes à nos recettes basiques…

J’ai bien aimé celle-ci, j’espère qu’elle vous séduira

et que vos papilles gustatives frétilleront joyeusement !

JOYEUX PRINTEMPS À TOUTES ET À TOUS !

.

Recette trouvée sur le Net, merci à son auteur.

Illustration : « Fleurs de pommier sauvage » James Marion Shull  1872-1948.

Photos BVJ.

…..

Sentir le cadeau de la nature dans notre nourriture terrestre…

BVJ – Plumes d’Anges.

Potage exquis…

jeudi 2 février 2017

.

.

Que diriez-vous d’un délicat potage pour réchauffer nos soirées d’hiver ? Rien ne vaut une soupe maison, c’est bien connu. Et quand celle-ci se réalise en deux coups de cuiller à pot et ne demande qu’une quinzaine de minutes de cuisson, il serait dommage de s’en priver.

La courge d’Hokkaido (j’adore l’évocation du Japon) plus connue dans nos régions sous le nom de Potimarron, a un goût exquis, non de noisette (c’est d’un commun…) mais de châtaigne et ses vertus sont très nombreuses.  Si le légume est bio, on peut le cuire et le consommer avec la peau, le gain de temps de préparation n’est donc pas négligeable.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, personnellement je suis gourmande des bons petits plats que l’on confectionne soi-même, joyeusement, avec amour.

Se bien nourrir est si important, notre société industrialisée l’oublie trop souvent, à nous d’agir et de réagir.

ET PENDANT CE TEMPS…

« La rosée goutte, goutte

voulant rincer enfin

la poussière de ce monde »

Matsuo Bâsho

.

.

– SOUPE DE POTIMARRON À L’ORANGE –

.

Ingrédients (BIO de préférence) : 1 potimarron d’environ 500 grs, 1 bel oignon, 3 carottes, 50 cl de bouillon de volaille, le zeste d’1/2 orange (prélevé à « l’économe »à légumes), sel, poivre, graines de tournesol, pignons.

Réalisation : Bien brosser le potimarron sous l’eau courante, le couper en dés. Couper l’oignon en quatre, peler les carottes. Verser le tout dans une casserole, recouvrir du bouillon et poser les zestes sur les légumes. Saler et poivrer. Porter à ébullition, laisser cuire 15/20 minutes environ. Retirer les zestes, mixer le potage, le servir saupoudré de graines de tournesol et de pignons grillés.

.

J’ai mis un petit peu plus de bouillon qu’indiqué sur la recette,

je n’avais plus de pignons et le résultat fut… un potage exquis !

.

Recette trouvée dans : « Côté Ouest » numéro de décembre 2016.

Tableau : « Jeune fille et potiron » – détail –  Fausto Zonaro 1854-1929.

Photos PJ

…..

Déguster les douceurs de la vie…

BVJ – Plumes d’Anges.