Archive pour octobre 2018

Flamboiement…

vendredi 19 octobre 2018

.

.

Mettre en lumière la douce saison que nous traversons,

elle qui nous enveloppe de ses couleurs chaque année renouvelées…

.

.

Prodige de la nature qui ne demande rien à personne et

continue inexorablement son évolution avec des hauts, avec des bas…

Est-ce parce que je me trouve à l’automne de ma vie

que j’apprécie de plus en plus cette période de l’année ?

Lorsque je vois ces feuillages se parer de teintes sublimes,

j’ai l’impression que nous pouvons en faire de même,

nous femmes et hommes dans cette saison de l’age,

parer notre cœur d’un chatoyant manteau

pour vivre encore et encore de nouveaux rêves en couleurs…

Qu’en pensez-vous ?

.

Photos BVJ (La Bourboule, Six-Fours les plages et Aix-en-Provence)

…..

Flamboyer joyeusement…

BVJ – Plumes d’Anges.

Riche traversée…

lundi 15 octobre 2018

.

.

.

.

« …  (M.G.) – N’avez-vous pas l’impression d’être surtout une intermédiaire,

un médium, enfin quelqu’un à travers qui est passé quelque chose ?

(M.Y.) Absolument. Et c’est pourquoi je n’ai au fond qu’un intérêt limité pour moi-même. J’ai l’impression d’être un instrument à travers lequel des courants, des vibrations sont passés. Et cela vaut pour tous mes livres, et je dirais même pour toute ma vie. Peut-être pour toute vie ; et les meilleurs d’entre nous ne sont peut-être eux aussi que des cristaux traversés. Ainsi, à propos de mes amis, vivants ou morts, je me répète souvent l’admirable phrase qu’on m’a dit être de Saint-Martin, « le philosophe inconnu » du XVIII° siècle, si inconnu de moi que je n’en ai jamais lu une seule ligne et n’ai jamais vérifié la citation : « Il y a des êtres à travers qui Dieu m’a aimé. » Tout vient de plus loin et va plus loin que nous. Autrement dit, tout nous dépasse et on se sent humble et émerveillé d’avoir été ainsi traversé et dépassé… »

.

.

.

.

.

Ces entretiens passionnants nous montrent tout l’humanisme de cette grande dame. Elle s’exprime sur des sujets divers avec bonté, intelligence et lucidité, elle est lumineuse.

Extrait de : « Les yeux ouverts » 1980 –

Entretiens de Marguerite Yourcenar (1903-1987) avec Matthieu Galey (1934-1986).

Photos BVJ

(Pierres d’une digue protégeant le port d’Hyères dans le Var ; si j’étais plus jeune, j’entreprendrais volontiers des études de géologie pour décrypter le langages des roches…)

…..

Nous laisser traverser par nos richesses profondes…

BVJ – Plumes d’Anges.

Fatigue…

jeudi 11 octobre 2018

.

.

« …Il me semble qu’une des causes fréquentes de la fatigue chronique réside dans le fait de vivre constamment en désaccord avec son propre rythme. Tout être humain a un rythme biologique. Si on le contrarie de manière systématique, il finit par s’affaiblir et se fatiguer.

Carl Gustav Jung a établi que celui qui travaille dans le respect du rythme de la nature et de son propre rythme est plus performant que celui qui les néglige. Travailler contre son propre rythme revient en fin de compte à faire violence à sa propre nature. C’est usant. Le rythme de la nature nous régénère. En respectant le rythme de notre âme et de notre corps , nous nous maintenons en relation avec la source d’où nous tirons notre force créative. Travailler contre son rythme, c’est se couper de sa source intérieure. Bien des gens prétendent ne pouvoir vivre que l’œil fixé sur la montre. Ils veulent travailler, encore et toujours, quelle que soit l’heure. Ce faisant, ils se violentent eux-mêmes…

.

… Le recherche sur le cerveau a établi que l’individu s’affaiblit quand il ne trouve plus en lui d’image qui le motive et suscite de nouvelles associations d’idées. Il est donc essentiel de se pencher sur ses propres représentations, de voir si elles sont paralysantes ou motivantes, si elles encouragent la vitalité ou la fatigue. De ces représentations dépend notre capacité à affronter les défis de l’existence. Si nous n’arrivons pas à y répondre activement, nous nous vidons de notre énergie… »

.

.

J’ai apprécié dans cette lecture plusieurs observations de l’auteur qui nous amènent à une belle réflexion. Il nous faut avoir une vision pour donner du sens à notre vie, c’est elle qui nous donnera l’énergie nécessaire pour avancer…

Extraits de : « Retrouver le goût de la vie »   2013  Ansel Grün.

Illustrations : 1/« Danseuses en rose »   Edgar Degas  1837-1917   2/« Mésange sur une branche »  Christoph Ludwig Agricola  1667-1719.

…..

Respecter notre propre rythme…

BVJ – Plumes d’Anges.

Eau de ciel…

lundi 8 octobre 2018

.

.

Il pleut, il pleut bergère, dit la chanson… ENFIN, aurais-je envie de rajouter !

Le jardin est blessé par le manque d’eau, arbres et plantes se dessèchent et meurent…

Et puis, et puis, juste un peu d’eau de ciel et tout devient promesse.

On en rêvait, le ciel l’a fait.

Au fond de nous régnait aussi un air de désert et quelques gouttes plus tard,

l’on se prend à imaginer une riche floraison,

un printemps d’automne qui nous ré-énergiserait.

La pluie si attendue va opérer son miracle,

une nourriture pour la terre nous fera voir la vie autrement,

la musique est divine.

Nous n’avons plus qu’à danser et à chanter pour honorer ce moment,

en demandant à cette eau bénite qu’elle tombe raisonnablement…

.

Illustrations : 1/« Aigrette verte sous la pluie »  2/« Héron et bambou sous la pluie »  Hiroshige  1797-1858.

…..

Se réjouir des célestes cadeaux…

BVJ – Plumes d’Anges.

Racines…

vendredi 5 octobre 2018

.

.

Nous avons tous nos particularités et nos défauts, notre entourage le sait bien, si nous, nous l’oublions parfois…

Personnellement, j’ai toujours besoin de trouver un sens à ce qui m’arrive : pourquoi ? Pourquoi, je vous le demande, cela me fatigue de me poser cette question et quand je crois arrêter le cours de mes pensées, il y a un moment dans la journée où ce pourquoi ? ressurgit sans crier gare.

Ce voyage que nous venons de faire mon époux et moi-même, voyage décidé à la dernière minute quant à la direction, s’est déroulé vers des lieux où nous avons tous les deux des racines familiales et vers des lieux où nous sommes venus enfants et dans notre jeunesse. Pourquoi ?

.

.

Ma petite tête (et mon cœur) m’ont répondu que les chantiers immobiliers autour de nous, ont créé un « chaos ». Il était nécessaire de nous ressourcer, de remonter vers nos racines pour éprouver un certain apaisement. Revenant sur notre lieu de vie, les images fortes qui nous ont nourris peuvent nous aider à mieux accepter le quotidien du bruit, de la poussière et des alentours plus que transformés… Nous ne savons pas exactement vers où nous allons mais nous savons mieux d’où nous venons !

Nous nous racontons tous une petite histoire me semble-t-il,

choisissons-là belle et positive pour nous aider à avancer sur notre chemin de vie…

Douce journée à toutes et à tous, à bientôt.

.

Photos BVJ.

…..

Rechercher des sources d’apaisement…

BVJ – Plumes d’Anges.

Belles vues…

lundi 1 octobre 2018

.

Quand de lointains horizons nous appellent…

… il nous faut saisir notre chance…

… et l’on s’aperçoit que tout se déroule…

… comme dans une histoire savamment préparée…

… La beauté se fait stupéfiante…

… l’on marche loin des foules…

… la nature nous prend dans ses bras…

… les rencontres sont belles et lumineuses…

… Le monde respire…

… le décor est virginal…

… Tout est vaste…

… tout étincelle…

… dans l’infiniment petit…

… ou dans l’infiniment grand…

… Partout la vie crépite…

… rien n’est définitif…

… au même endroit, demain sera autre…

… Mais il faut savoir rentrer chez soi, c’est un peu difficile !

Voyage décidé au dernier moment, (du sud de la France)

vers les côtes normandes et bretonnes…

Un bouquet de découvertes et de belles rencontres, merci la vie, une fois encore!

Photos BVJ septembre 2018.

…..

Remercier les célestes accompagnements…

BVJ – Plumes d’Anges.