Lisse poire…

.

.

 » À n’en pas douter, le prince de Motordu menait la belle vie.

Il habitait un chapeau magnifique au-dessus duquel, le dimanche, flottaient des crapauds bleu blanc rouge qu’on pouvait voir de loin.

Le prince de Motordu ne s’ennuyait jamais. Lorsque venait l’hiver, il faisait d’extraordinaires batailles de poules de neige. Et le soir, il restait bien au chaud à jouer aux tartes avec ses coussins, dans la grande salle à danger du chapeau.

Le prince vivait à la campagne. Un jour, on le voyait mener paître son troupeau de boutons. Le lendemain, on pouvait l’admirer filant comme le vent sur son râteau à voiles.

Et quand le dimanche arrivait, il invitait ses amis à déjeuner. Le menu était copieux

Menu du jour

. Boulet rôti

. Purée de petits bois

. Pattes fraîches à volonté

. Suisses de Grenouilles

Au déssert

. Braises du jardin

. Confitures de murs de la maison.

Un jour, le père du prince de Motordu, qui habitait le chapeau voisin, dit à son fils :

– Mon fils, il est grand temps de te marier.

– Me marier ? Et pourquoi donc, répondit le prince, je suis très bien tout seul dans mon chapeau.

Sa mère essaya de le convaincre :

– Si tu venais à tomber salade, lui dit-elle, qui donc te repasserait ton singe ? Sans compter qu’une épouse pourrait te raconter de belles lisses poires avant de t’endormir.

Le prince se montra sensible à ces arguments et prit la ferme résolution de se marier bientôt. Il ferma donc son chapeau à clé, rentra son troupeau de boutons dans les tables, puis monta dans sa toiture de course pour se mettre en quête d’une fiancée… »

.

Vous connaissez la suite, on ne se lasse pas de cette histoire. Je la dédie à mes petits enfants pour les faire sourire en cette rentrée des classes et pour les soutenir en tant que mamie gâteau… En voici justement un, à la lisse poire !

 

.

.

– CLAFOUTIS AUX POIRES ET AUX AMANDES –

.

Ingrédients : 1 boite de poires au sirop, 2 œufs entiers + 2 jaunes, 180 g. de sucre roux, 60 g. de poudre d’amande, 40 g. de farine de maïs bio, 20 cl. de crème fraîche, 25 cl de lait, 50 g. d’amandes effilées, 1 pincée de sel.

Réalisation : Beurrer un moule, en saupoudrer les parois d’une cuillère à soupe de sucre roux.

Égoutter les poires, les couper en morceaux, les répartir au fond du moule.

Battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la poudre d’amande, le sel puis progressivement le mélange crème fraîche/lait/farine de maïs. Verser cet appareil sur les fruits, recouvrir d’amandes effilées, enfourner 40 minutes à 200° (220° dans mon petit four).

Décorer avec un peu de sucre glace et servir tiède, ne pas omettre, une fois de plus,  de se RÉGALER !!!

.

Extrait de : « La belle lisse poire du prince de Motordu »   1980  Pef.

Illustration : « Les fruits d’Amérique – Poire Belle des Flandres »  William Sharp  1803-1875.

Recette inspirée de recettes du net.

Photos BVJ

….

Sourire et se détendre…

BVJ – Plumes d’Anges.

10 commentaires sur “Lisse poire…”

  1. Fiorenza dit :

    Je viens d’adresser cette merveilleuse « hispoire » à mes petits-enfants
    qui viennent eux aussi de rentrer dans un nouveau « chapeau »…

    Merci à vous de nous dévoiler avec patience, les faces ensoleillées de notre monde !

    Et, coïncidence, j’ai plaisir en ce moment à régaler mes invités d’un clafoutis
    aux mirabelles et amandes, proche de votre appétissante recette …

    Bien entendu, vos poires seront au menu du prochain dessert !

    Avec mes pensées très complices !

  2. Oh mais que j’ai adoré lire cette histoire du prince de Motordu ! Un grand merci de me la rappeler ce matin.
    Très bonne journée de mercredi. Merci pour votre visite.
    A très bientôt.

  3. Merci Brigitte de nous remémorer cette histoire si fraiche et poétique !
    Ton gâteau a l’air délicieux, j’ai épinglé de suite ! Nous penserons à toi en le dégustant.
    Je t’embrasse. Belle journée. Claudie.

  4. Dominique dit :

    ah ce prince là a fait la joie de mes filles, aujourd’hui c’est plutôt le clafoutis qui plairait

  5. Aifelle dit :

    J’ai découvert le prince de Motordu avec mes petites nièces, elles adoraient et moi je ne boudais pas mon plaisir je dois dire. Tu es une excellente mamie-gâteau 😉 Bises Brigitte.

  6. alezandro dit :

    Comme quoi, une lettre qui permute et tout change! Une belle histoire agrémentée d’une recette qui régale nos papilles!

  7. Tania dit :

    Je ne connaissais pas cette belle lisse poire qui fait sourire, merci, j’ai d’abord pensé à Tardieu.

  8. Nikole dit :

    Hmmm les mots ! Mmmm le gâteau ! Merci ! 🙂

  9. Colo dit :

    Je me suis régalée, tant avec cette histoire si amusante (qie j’envoie à mes petites nièces qu’avec ta recette, merci!

  10. christinegio dit :

    Dis donc, coquine, tu as la flamme d’écluser les lisses poires ?
    C’est bien plus goûtu avec des lisses poires brèches…
    Bises

Laisser une réponse

*