Temps suspendu…

.

.

Voyage dans l’imaginaire, imaginons, imaginez,

nous avons ce droit inaliénable…

.

Choisir un jardin – peu importe sa taille, seule compte sa beauté –

ou choisir un lieu de nature immaculée.

Y prendre place…

Sentir,  selon la météo rêvée,

la chaleur du soleil – levant ou couchant – nous envelopper,

 une douce brise nous caresser le front,

 une fine pluie nous tapoter la joue.

Entendre le clapotis du ruisseau,

le chant des oiseaux, des notes perchées aux plus graves,

tout nous murmure la joie du monde si l’on prête l’oreille.

Retour aux sources : les pieds bien ancrés dans la terre, se réunifier,

se tenir droit, sentir l’équilibre en soi,

– équilibre qui vient du latin aequus, signifie égal, et de libre, qui a le pouvoir –

toucher les arbres d’un regard neuf, se recentrer,

devenir l’arbre, sentir sa force, sa puissante, sentir le bois qui craque,

la sève qui circule, le feuillage, les fleurs et les fruits présents ou à venir.

Puis laisser tomber ses feuilles mortes, les vieux réflexes et les vieux schémas, s’alléger.

Ne plus écouter le bruit du monde mais capter la richesse du silence intérieur,

un repos est nécessaire pour plus tard, un jour ou une nuit,

vivre une autre saison dans toute sa profondeur.

Renaître et s’épanouir dans une dimension nouvelle,

se laisser transformer encore et encore, se réunifier, s’émerveiller,

sentir en soi couler une rivière d’énergie,

« que puis-je en faire pour participer à la vie ? »

devrait rester la seule question à se poser,

 laisser émerger son intuition,

PENSER PAR SOI-MÊME.

Je vous souhaite de vivre cette expérience, oh combien salvatrice !

.

« L’automne est arrivé

venant visiter mon oreille

un oreiller de vent « 

Matsuo Bashô

.

Illustrations : 1/« Début d’automne »  2/« Paysage d’Oregon »  George Inness  1825-1894.

…..

Aiguiser notre regard intérieur…

BVJ – Plumes d’Anges.

18 commentaires sur “Temps suspendu…”

  1. Tania dit :

    Merci pour cette belle invitation à rêver et à vivre, Brigitte. Baisers mouillés de perles de pluie.

  2. Adrienne dit :

    c’est un exercice auquel on était invité lors d’une séance de mindfulness 🙂

  3. Aifelle dit :

    Invitation bienvenue « ne plus écouter les bruits du monde mais capter la richesse du silence intérieur », je m’y efforce ces jours-ci, c’est salutaire. Bonne fin de dimanche Brigitte, bises.

  4. Fiorenza dit :

    Penser bien sûr mais penser par soi-même, nous en sommes si éloignés
    par un flot permanent d’images lancinantes !

    La liberté est la plus belle plante de nos jardins intimes,
    cultivons-la afin qu’elle nous éclaire en ces jours d’obscurité !
    Et surtout, donnons à nos enfants des raisons de participer à la VIE !

    Merci, chère Brigitte, pour ton chemin d’étoiles !

  5. C’est un vrai challenge pour notre société, je trouve, que de penser par soi-même…. J’aime beaucoup ce texte. Merci !
    Il pleut de ce côté-ci de la Rade ce matin…

  6. Dominique dit :

    le genre d’expérience indispensable et de celle qui aujourd’hui me manque le plus

  7. thé ache dit :

    dans notre société où on s’éloigne de toute nature où le commerce vend tout sans réfléchir : retrouver ces moments intemporels d’harmonie avec ce qui survit des forêts et de leurs habitants ?

  8. daniel dit :

    J’étais en vacances à Perros Guirec et j’ai visité un jardin extraordinaire situé à Keraldo. J’étais bien loin du monde et de ses turpitudes. Ecouter la nature, voir les beaux végétaux, marcher sur l’humus des chemins. Mon âme s’est repue de cette beauté, du silence et de la paix…..J’en suis sorti tout régénéré !!
    Bonne journée à toi

  9. Anne dit :

    Tu devrais lire TOI, le jardinier d’Eden de Clarissa Pinkola Estes.
    Je vis au milieu des arbres (du Périgord) si je vivais loin, ils me manqueraient; j’en ai vraiment entendu un murmurer grâce à un ami, inoubliable!
    Ce sont des génies tutélaires!

  10. Merci pour ton très beau texte Brigitte !
    Se recentrer en s’aidant de la Nature si généreuse, dans des temps où nous sommes éparpillés tel un puzzle, morcelés, hachés par tant d’informations et de sollicitations.
    Je vais le relire, souvent je pense.
    Je t’embrasse, belle soirée . Claudie.

  11. Célestine dit :

    Un texte à afficher chez soi…
    Merci ma Plume
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  12. Colo dit :

    Quelle bien-être et bonheur, quand on y arrive, de sentir un un fleuve d’énergie couler en soi.
    Superbe ce texte, merci et bonne journée Brigitte.

  13. Dédé dit :

    Coucou. En te lisant, je me suis remise dans cette balade que j’ai faite samedi passé dans les vignes aux couleurs automnales. C’était tellement beau et apaisant. Il n’y a pas besoin de partir bien loin pour s’évader loin des pesanteurs de ce monde. Allez, je vais encore me secouer et me débarrasser… de mes feuilles mortes. Bises alpines et prends soin de toi.

  14. angedra dit :

    Merci pour cette douce et bienveillante pause que tu nous offres.
    Nous avons besoin de ce temps qui nous permet de nous épanouirai de mieux affronter la suite…

  15. Ulysse dit :

    Chaque randonnée est pour moi une source de jouvence où je capte l’énergie des arbres et des pierres Beau week end Brigitte

  16. eki eder dit :

    merveilleux mots qui me parlent.
    Bonne soirée Brigitte

  17. Penser par soi même, écrire, rêver et lire : voilà des éléments d »évasion …. et de rêve et le rêve a toujours empêché les hommes de sombrer dans la folie ! Belle journée à vous

  18. Florinette dit :

    Oh oui alors, s’évader dans des endroits calmes même un court moment pour ressentir toute l’énergie environnante et revigorante et s’y arrêter pour laisser notre regard s’y perdre un instant. J’aime ces moments. Merci Plumes d’Anges et beau dimanche, je t’embrasse !

Laisser une réponse

*