Confiance en soi…

.

.

.

.

.

Aucun état n’est durable, tout se transforme indéfiniment.

Des paysages bien connus ne sont jamais les mêmes

d’une seconde, d’une saison, d’une année à l’autre…

Cette richesse, cette exubérance, cette incroyable créativité de la nature

sèment en nous des énergies nouvelles,

tout se révèle perpétuellement à l’œil d’un curieux et prend place en son coeur.

Dans ce voyage en royaume alpestre,

j’ai découvert à mon grand age, les fleurs de Mélèzes,

magnifiques cônes femelles d’un rose gourmand et d’une infinie délicatesse,

ce fut un fabuleux cadeau.

J’apprends que ce joyau est appelé Larch et porte le numéro 19 dans les Fleurs de Bach.

Elle est utilisée pour redonner de l’entrain, de la confiance en soi,

pour lutter contre la dévalorisation. Est-ce un signe ?

Dans la période que nous vivons, elle me semble précieuse,

il faut aiguiser nos sens, ne pas suivre les diktats mais penser et agir par nous-même.

C’est ce que fait la nature en déployant sans cesse

sur ses chemins de traverse de merveilleuses merveilles.

.

.

Cadeau final, la chaine du Mont-Blanc, à peine chapeautée,

le mystère est là, prêt à se dévoiler à qui passera par là au bon moment pour lui…

Nous avons tous des expériences différentes à faire,

tentons de les vivre avec entrain, sans peur aucune.

c’est un beau travail à entreprendre, ne pensez-vous pas ?

.

« Une pierre pour oreiller

J’accompagne

Les nuages »

– Taneda Santoka –

Photos BVJ – Voyage au cœur des Alpes Juin 2020.

…..

Vivre avec entrain…

BVJ – Plumes d’Anges.

19 commentaires sur “Confiance en soi…”

  1. Colo dit :

    Ces fleurs de mélèze sont extraordinaires, du jamais vu!
    Je crois rêver en voyant de la neige…c’est bon de rêver.
    Retrouver un nouvel équilibre, comme le fait la nature, est indispensable, et positif, tu as raison!
    Merci pour ce beau billet, un beso

  2. Anne dit :

    C’et un texte magnifique. Ton grand âge?
    J’aime ceci
    « il faut aiguiser nos sens, ne pas suivre les diktats mais penser et agir par nous-même.  »
    J’ai toujours dit qu’il faut penser par nous- mêmes; pour cela encore faut-il en être capable; les jeunes générations ne lisent pas assez, ne pensent pas par eux- mêmes et sont donc manipulables; plus je vais au contraire, plus je refuse la contrainte. Je ne veux plus me soumettre à ce qui vient de l’extérieur et écouter la sagesse de la nature, ma propre sagesse aussi…ce que me dicte mon cœur et ce qui reste étranger à l’homme, comme une simple fleur!

  3. Anne dit :

    Correction: C’EST.
    Mon ordi tape mal sur la touche S

  4. Adrienne dit :

    magnifiques photos! oh oui la nature nous aide à vivre 🙂

  5. Dominique dit :

    A voir tes photos je pense aux Huit montagnes de Paolo Cognetti

  6. Fiorenza dit :

    Admiratrice constante du Mont-Blanc au pied duquel vit une partie de ma famille,
    je partage ton exaltation, chère Brigitte !

    Les fleurs de mélèze sont une découverte totale : en as-tu rapporté
    pour offrir à ta maison les premières décorations de l’été ?

    Quel souffle dans ton reportage et quelle réflexion mêlée de poésie !

    Fiorenza, enchantée de ton appel à la pensée indépendante,
    qui t’embrasse de tout coeur

  7. Quelle belle découverte ces fleurs de mélèze, tu as dû être enchantée !
    Oui, se faire confiance, ne pas être ballotté par la pensée commune demande souvent réflexion et maturité. Mais je suis souvent étonnée par le jeune âge de certains penseurs libres.
    Merci Brigitte pour ton cadeau du jour, il nous élève, c’est certain ! Je t’embrasse. Claudie.

  8. daniel dit :

    Pendant cette période délicate, la peur m’a été inconnue et je n’ai pas plongé dans la sinistrose générale. Il y a eu une tellement d’informations contradictoires de donner !! jusqu’ à une certaine infantilisation…….
    Tu l’exprimes très bien : pas de diktat mais penser et agir par soi -même !!
    Belle semaine !

  9. Dédé dit :

    Coucou. Oui, la nature nous offre tant de belles choses, par tous les temps, à toutes les saisons. Ces fleurs de mélèzes, j’ai la chance de les avoir de l’autre côté de ma fenêtre de ma chambre à coucher. Chaque printemps, c’est un plaisir de les voir émerger et grandir. Je me rends compte en te lisant de la chance que j’ai d’avoir toutes ces beautés à portée de main. J’essaie d’en profiter au maximum. Souvent, je me dis que ma vie professionnelle me prend trop d’énergie et que je n’en ai plus pour les choses essentielles. Il y a quelque chose à changer! Bises alpines.

  10. J’ai beaucoup aimé ton billet. Les photos y sont très belles et l’écrit est bien ce que je pense. Par contre je ne savais pas que la fleur femelle des mélèze avaient ce pouvoir de bien-être.
    Tu dis sur le commentaire laissé sur mon blog que tu es à moins de 100 kilomètres de Moustiers. Par curiosité peux tu me dire où tu habites car nous ne devons pas être loin l’une de l’autre.
    Je te souhaite une douce fin de journée. Une amicale pensée de haute Provence

  11. eki eder dit :

    merveilleuses photos. cette rencontre florale a du sens pour toi et je pense comme toi que rien n’arrive par à hasard.
    En ce qui concerne les reptiles, je ne suis pas très courageuse. J’ai vu la couleuvre dans le lac de loin et au jardin j’avais quand même de la distance…avec un bon zoom, c’est plus rassurant.
    Bonne soirée Brigitte. Muxu

  12. Aifelle dit :

    Je n’ai jamais vu de fleurs de mélèzes, c’est très beau. Comme quoi, même dans le grand âge (;-) ) on peut encore faire de magnifiques découvertes. Bonne soirée Brigitte.

  13. Poussy dit :

    Je sais ce que tu as éprouvé là , je sais ce que tu as touché et que personne ne te volera, je sais que tu es bénie.
    Le chant du monde était pour toi cette fois-ci et tu l’as entendu.
    Je t’embrasse Brigitte

  14. Quel bel article ! La montagne, toujours, est à l’origine de beaux transports de l’âme et de ressourcements qui durent. A bientôt !
    Temps calme de ce côté ci de la rade.

  15. Tania dit :

    Magnifique ! Merci de partager tout cela, Brigitte. Je me souviens des premières fleurs de mélèze vues au val d’Aoste, lors d’une marche vers un col, de leur couleur qui m’avait surprise. Tes photos sont très réussies.

  16. thé ache dit :

    et le pinson vient confirmer tes dires et nous inviter à mieux regarder

  17. Carmen dit :

    Belles photos et nobles pensées. La nature est une précieuse alliée. Y puiser énergie, par la marche, la respiration, la conscience… et les fleurs de Bach !

  18. Ulysse dit :

    Oui Brigitte la nature nous offre plein de mystères à cueillir au passage. Merci pour la fleur de mélèze que je n’avais jamais vue ! Beau week-end

  19. gazou dit :

    Belles photos
    Oui, cueillons tout ce que nous offre la vie

Laisser une réponse

*