Signes…

.

.

« … Tout ce qui vit, doute. Tout ce qui doute a, au moins un instant, des frémissements d’intelligence. Car rien n’est clair sur cette putain de terre. Et c’est dans les failles du doute que parfois poussent les plus étranges fleurs…

.

Voilà, je crois qu’il y a des choses qui nous appellent. Ah on peut leur résister toute sa vie et ne jamais leur répondre ! Ou alors on peut tout lâcher et se laisser porter par les courants… Là, on risque de se fracasser sur le premier rocher venu, mais bon, on est content, on se dit qu’on a trouvé le point de non-retour, que c’est le destin. Ça nous convient pas tout à fait, c’est pas ça qu’on attendait, mais enfin c’est comme une île, on a les pieds au sec, on fera avec… Ou alors on peut continuer à naviguer en prenant bien soin de ne pas perdre le nord. C’est ça l’aimant ! C’est ce truc indescriptible qu’on sent, vers quoi on va, coûte que coûte, au pif, qui vous attire, sans qu’on sache pourquoi, mais qu’on perd jamais de vue. Quelquefois pourtant, c’est à côté de nous, mais on le distingue mal, on est fatigué, on se laisse distraire et il en faudra des années pour re-mettre la main dessus. (…)

Alors écoute bien, je vais me résumer. L’homme qui marche qu’avec sa tête il trouvera jamais l’aimant. Celui qui marche qu’avec son ventre ou ses tripes non plus. Mais celui qui avance tout entier avec son cœur, celui-là il a peut-être des chances de le trouver. Mais tu vas me dire : C’est quoi le cœur ? Le cœur c’est le courage, la foi et la passion. Et la lucidité ! C’est pas incompatible. Passion et lucidité. Il y a en nous celui qui fonce tête baissée et celui qui le regarde faire. Aller où on aime, comme on le sent, en connaissance de cause, en laissant toujours ouverte la porte derrière qui donne sur les champs. Là, c’est pour le repli, parce que des fois, ça va trop vite…

.

La vie est un cadeau mon prince, pour celui qui sait lire les signes. Les signes ? Quels signes ? Mais c’est partout quand tu sais voir et que ton cœur est libre ! Les signes, c’est ta capacité à relier des points qui dansent autour de toi. Observe bien le monde, regarde ce qu’il dépose devant toi à tout instant. C’est comme un ballet de lucioles traçant les plus belles esquisses sur une nuit d’été. Homme imbécile qui ne distingue rien ! Chaque vie a le pouvoir de s’inventer un destin et tu en fais de la routine ! Chaque jour on te livre les clefs pour ouvrir les portes de tes cages et toi chaque jour tu t’en sers pour les fermer à double tour. Crétin de gosse ! … »

.

De nombreuses personnes ont un jour envie de changer d’existence, mais peu ont ce courage…

Dans cette histoire moderne, quelques mots reçus d’un inconnu vont changer la vie d’un homme, il va « s’éveiller ». Il abandonne ses ambitions, sa carrière, les honneurs qui y sont attachés et fait un retour aux sources. Sur le chemin des rencontres vont l’éclairer et le ramener vers l’océan natal pour qu’il vive, riche d’une autre expérience, ce à quoi il était destiné, sans vendre son âme et perdre son nord.

Encore une fois chez cet auteur, des questions profondes nous amènent à de belles réflexions, il nous incite à ne pas nous satisfaire d’une vie qui ne nous grandit pas, un joli moment de lecture.

Je pars moi-aussi cette semaine, vers l’ouest et vous dis à bientôt, prenez soin de vous la vie est si précieuse.

.

Extraits de : « Comme un enfant qui joue tout seul »  2019  Alain Cadéo.

Illustrations :1/« En haut à gauche »  2/« Bleu ciel »   Vassily Kandinsky  1866-1944.

…..

Suivre les signes…

BVJ – Plumes d’Anges.

18 commentaires sur “Signes…”

  1. Quel bel extrait ! Je ne connais pas cet auteur. Oui, les signes, il faut savoir les regarder et pour cela ouvrir son regard au monde extérieur et ne pas rester enfermé dans ses certitudes. Très intéressant. Le tableau de Kandinsky, Bleu ciel, est réjouissant.
    Bonne journée.

  2. Adrienne dit :

    bonnes vacances!

  3. Fiorenza dit :

    Vers l’Ouest, chère Brigitte ?
    Un signe…peut-être ?

    Belle aventure, et pleine réussite au BALLET de LUCIOLES,
    dans un décor aux couleurs pimpantes de Kandisky 🎨🍃🎨

  4. Fiorenza dit :

    Le pauvre Kandinsky ne méritait pas de perdre son N…comme Nord, peut-être !

    Fiorenza, en toute amitié

  5. Dominique dit :

    un auteur déjà je crois rencontré chez toi et toujours aussi prenant et riche
    et les couleurs de Kandinsky ça met ma semaine sous le signe de l’éclat

  6. Aifelle dit :

    Décidément, il va falloir que je le lise cet auteur. Bon voyage vers l’ouest Brigitte, ramène nous une moisson d’images et de moments magiques. Bises. Aifelle.

  7. Merci Brigitte pour cet extrait et Kandinsky !
    « Ouvrir les portes de ses cages… », belle envolée vers l’ouest, profite totalement de ces quelques jours !
    Je t’embrasse. Claudie.

  8. Mayalila dit :

    C’est beau comme tout, ces peintures et ce texte…

  9. Anne dit :

    Que je suis heureuse d’être passée chez toi, ce matin!
    J’ai lu ton texte d’abord, juste ça, et j’en ai recopié des bribes dans mon carnet d’extraits et de citations (qui tient avec un élastique tant il est plein!) et je regarde de qui est ce texte: d’Alain Cadéo que tu m’as fait connaître.
    Je vais le commander de ce pas.
    Merci.
    Il y a tant de vérités dans ces mots.

  10. daniel dit :

    Beau texte et beaux tableaux. Si tu vas à l’ouest , ne perds pas la tête !!

  11. Une belle escapade à l’ouest avec de bonnes lectures qui font du bien à nous ramener!

  12. Florinette dit :

    Ce sont bien souvent ces moments, que ce soit une rencontre ou la lecture d’un témoignage qui nous poussent à sauter le pas, à oser vivre ce que nous désirons vraiment ! Bonne balade et à bientôt Plumes d’Anges, je t’embrasse.

  13. Oui, la vie est si précieuse ! Et lire vos articles si bien illustrés devient presque un bijou précieux lui aussi …. Bonne escapade et à bientôt.

  14. Tania dit :

    Merveilleux Kandinsky ! Bonne route ou bon retour, Brigitte, le coeur ouvert.

  15. angedra dit :

    Beau texte pour nous faire part de ton départ vers l’ouest.
    Passe de très belles vacances et à bientôt

  16. Ulysse dit :

    En parcourant les chemins j’ouvre les portes de mes cages….Belle semaine d’errance Brigitte

  17. Célestine dit :

    Ce texte est magnifique !
    J’ai eu ce courage, et je ne le regrette absolument pas…
    Belles vacances ma Plume
    Vole au vent de ton bonheur
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  18. Mayalila dit :

    J’aime bien le « bleu ciel » de Kandinsky…

Laisser une réponse

*