Entre les lignes…

.

.

« … La vie ainsi se gagne et se regagne et il en faut du cœur pour souffler et attiser des braises minuscules, afin de relancer au ciel les mille scintillements d’une joie crépitante…

.

Oui, une vie ça ne pèse vraiment pas lourd quand on veut la mettre en mots, mais si tu tombes sur un regard compatissant, c’est comme un glacier qui n’en finit pas de fondre. Et alors là, toute ton existence te file entre les mains. C’est aussi précieux qu’une éponge qui boit tes litres de tristesse. Parce que la vraie délicatesse est toute d’intuitions. Il lui suffit de lire entre les lignes et le Ciel au fond n’appartient qu’à ceux qui savent lire entre les lignes…

.

Alors oui, il me plaît de croire que tous mes trajets sur cette terre dessinent une formidable figure dont la lecture totale me sera révélée, un jour que j’espère lointain, où ma vie s’éteindra.

Ce sera ma géographie à moi. On en a tous une. Et même le plus sédentaire d’entre nous, dans son propre voyage autour de sa chambre, et de sa chambre au bureau, et de son bureau au cimetière, dessine sans le savoir son chef d’œuvre bien à lui…

.

Je ne sais pas comment il faut les nommer ces êtres rares qui ont le don d’extraire le meilleur de nous-même. Des veilleurs, des voyants, des anges exilés, des bienveillants ? En tous cas, ils font partie de ceux qui semblent s’oublier pour, de toutes leur force, nous permettre de nous extirper de nos affreuses chrysalides…

.

Extraits d’un très très beau livre : « Chaque seconde est un murmure »  2016  Alain Cadéo.

Illustrations : 1/« le Bélier »   et 2/« la Vierge » Cartes 16 et 21 du « Miroir d’Uranie » gravées par Sidney Hall (1788-1831).

…..

Entre les lignes, lire d’autres histoires…

BVJ – Plumes d’Anges.

18 commentaires sur “Entre les lignes…”

  1. michèle dit :

    La 2ème photo serait-elle une représentation de La Tempérance, 14ème lame majeure du tarot…elle symbolise les Etres protecteurs d’ici-bas et de l’au-delà…
    Pendant toute une vie parsemée d’épreuves bonnes ou mauvaises, elle est cet élément déterminant qui incite à penser de façon juste et à vivre de façon équilibrée…et de dépenser son énergie à bon escient !

    Sous le regard bienveillant de l’ange, un agréable week-end,
    Douces pensées,
    Michèle

  2. Daniel dit :

    Je peux voyager tranquille sur cette terre…J’ai une bonne boussole !33WG

  3. les Caphys dit :

    révélée plus tard ? j’en doute fort mais je n’ai pas la science infuse et je suis un grand sceptique

  4. Fiorenza dit :

    « Le plus sédentaire d’entre nous dessine son chef-d’œuvre bien à lui… »

    Quelle idée exaltante à méditer et à appliquer jusqu’à la fin de nos jours !

    Merci pour vos envolées poétiques et philosophiques, chère Brigitte !

  5. Adrienne dit :

    j’aime l’idée d’aider des gens à s’extirper de leur chrysalide 🙂

  6. Poussy dit :

    Oui, toutes ces choses extraordinaires de la vie ordinaire ne résultent que d’une seule, l’unique certitude, la bienveillance de l’univers envers chacun de nous.
    Je cours acheter ce livre dont le titre me suffit à lui tout seul et je veux te le dire, ici aussi chaque billet est un murmure de bonté.

  7. Les extraits que vous proposez sont toujours merveilleux, et je ne vous remercierai jamais assez de me faire lire des textes aussi beaux. Quant aux illustrations, c’est enchanteur. Vous faites partie de mes bonheurs du jour.
    Bon week end.

  8. Aifelle dit :

    Tu as une bibliothèque qui recèle des trésors ! J’aime bien la suggestion de l’auteur sur les « êtres rares », je choisirais « les bienveillants ». Bon week-end Brigitte, bises.

  9. Chère Brigitte, merci beaucoup de votre gentil message.

    Tous les textes magnifiques que vous proposez sont des sujets de réflexion profondes, les commentaires le prouvent. ils nous unissent dans un même souci de beauté et de bienveillance. Nous sommes beaucoup à nous inscrire dans ce grand mouvement.

    Je vous embrasse, très beau week-end,

    Marie-Paule

  10. Nikole dit :

    « Chaque seconde est un murmure de vie », oui. Une goutte de notre courte éternité. Merci pour tous ces textes qui, comme le dit un autre commentaire, nous parlent, nous interpellent. Tendresses.

  11. naline dit :

    Etre à l’écoute de tout ce que la vie nous murmure…
    Merci pour ce beau partage !
    Belle fin de semaine !

  12. ulysse dit :

    très beau texte je retiens : un regard compatissant est comme un glacier qui n’arrête pas de fondre…

  13. Mathilde dit :

    Des mots superbes qui laissent encore et toujours croire en l’ homme malgré tout …!
    Soyons des bien-veillants encre et toujours …
    Je t’embrasse Brigitte

  14. alezandro dit :

    Merci de cet extrait et de cette découverte. Oui, j’aime ces voyages immobiles au grès des mots et de la découverte!

  15. Florinette dit :

    Ce texte est magnifique et me renvoie vers celui d’Arthur H qui parle de ces êtres rares dans le livre « A la recherche de la vie intérieure » de Patrice Van Eersel dont voici l’extrait :

    « […] quelqu’un qui possède une vie intérieure forte donne de la qualité à tout ce qu’il fait. Et ça se voit, mais indirectement : cette qualité, on la ressent. On ne la voit pas, on ne l’explique pas, mais on la sent rayonner et elle nous nourrit d’une certaine façon. Cette personne ne pourra jamais partager sa vision de façon explicite, mais elle va la transmettre en termes de présence, en rayonnement, en lumière. C’est tellement subtil que c’est presque non identifiable. Pourtant, j’ai l’impression que, sans cette présence, le monde serait beaucoup plus fade qu’il ne l’est. […] »

    Beau dimanche Plumes d’Anges, je t’embrasse

  16. angedra dit :

    Je suis persuadée en effet que notre vie est « notre » chef d’oeuvre qui nous appartient d’embellir au mieux de nos possibilités… j’aime bien « attiser des braises minuscules, afin de relancer au ciel les mille scintillements d’une joie crépitante… » l’image est excitante et magnifique.
    merci pour ce partage.
    Belle semaine

  17. Dominique dit :

    quand tu dis très beau livre je note immédiatement
    je suis sensible à  » ces êtres rares » qui nous font donner le meilleur de nous même

  18. Tania dit :

    Je note ce beau titre, bien sûr – que serions-nous sans « Des veilleurs, des voyants, des anges exilés, des bienveillants » ? Bonne semaine, Brigitte.

Laisser une réponse

*