Oeuvres humaines…

.


.

“… Tous les lieux habités sont faits de manques et de trop pleins…

.

… Un jour, vous aussi vous mourrez. Quand viendra l’heure, posez-vous la question qui compte : “Ai-je fait un bel usage de ma présence au monde ?” Si la réponse est non, ce sera trop tard, pour vous plaindre comme pour changer. Alors n’attendez pas…

.

… La plupart des gens s’accommodent d’une géographie réduite et se contentent de passer leur vie à marcher ou dormir dans une toute petite part de nuit. Quelques-uns s’efforcent d’aller vers des coins ou de grands espaces qu’ils n’avaient jamais visités auparavant..

.

… Elle a aussi dit à mon oncle que jamais, même en joignant leurs forces, ils ne parviendraient à réparer l’irréparable, à redonner vie au passé. À défaut, ils avaient commencé une œuvre qui valait la peine. Je ne comprenais pas le sens de ses mots. Puis ils m’ont expliqué. Et j’ai vu. Cette nuit-là, j’ai compris que, puisque le bon Dieu n’existe pas, il est des hommes qui, sans se prendre pour lui, essayent de faire des choses bien, à leur mesure, en fouillant dans le peu que la nature leur a donné pour accompagner les rêves des autres. C’est mon oncle qui a inventé ce mot d’”aide bonheur”…

.

Elle ne sera jamais finie, la beauté c’est continuel, et il faut lui courir après, la découvrir au jour le jour…”

Extraits de : “La belle amour humaine” 2011  Lyonel Trouillot.

Illustration : “Les quatre parties du monde”  Jean-Jacques Bachelier 1724-1806.

…..

Peindre sa vie le cœur ouvert…

BVJ – Plumes d’Anges.

10 commentaires sur “Oeuvres humaines…”

  1. Ce texte de Lyonel Trouillot me fait penser au petit colibri de Pierre Rabhi ” qui fait sa part ” en s’échinant à transporter dans son bec de l’eau goutte par goutte pour éteindre le feu de la forêt.
    Merci de nous donner matière à réflexion ! Bonne journée Brigitte, je t’embrasse.

  2. Poussy says:

    Mots essentiels pour moi dans le dernier paragraphe et dans la dernière phrase.

    Quelle gratitude j’éprouve en pensant qu’ils viennent du coeur d’un homme et quand je te contemple, dansant et bondissant dans la farandole de mes “aide-bonheur”!

  3. Aifelle says:

    “Ai-je fait un bel usage de ma présence au monde ?” une question que l’on devrait se poser tous les matins, histoire de s’améliorer ;-) Un auteur que je n’ai pas encore eu l’occasion d’aborder.

  4. Céleste says:

    J’aime profondément ce texte. Il me parle au coeur. Mais c’est souvent que j’aime les textes que tu publies, chère Plume.
    Alors merci.♥︎
    ¸¸.•*¨*• ☆

  5. Dominique says:

    un auteur que je n’ai toujours pas découvert grrrrr

  6. Binh An says:

    Que de belles citations, Plumesdanges! Je réfléchis, je réfléchis !

    “La belle amour humaine” 2011 Lyonel Trouillot.

    C’est un peu étrange
    de lire l’amour au féminin
    parce que l’amour en français est au masculin
    pourquoi l’amour en français est au masculin
    Je demande à Dieu
    Et Dieu ne sais pas

  7. Tania says:

    La beauté, “jamais finie”, oui !

  8. Daniel says:

    Ce texte me plait bien. Il correspond à ce que je ressens .

  9. Karine says:

    Un texte qui me touche infiniment…Comme la plupart de tes textes si bien choisis, je te souhaite une douce Année sur la route du bonheur, bises

  10. christinegio says:

    Dis donc y a pas que Trouillot qui se prépare à la dernière question ! Moi aussi… J’y réfléchis tous les jours et plus j’y pense et plus je me dis que j’espère qu’il ne restera plus aucune question mais qu’il y aura un coeur léger, léger qui s’envolera joyeux…

    Et d’une…. A la suivante…

    Bisous joyeux

Laisser une réponse

*