Archive pour février 2012

Chérubins…

Samedi 25 février 2012

.

.

Je vous laisse quelques jours en BELLE COMPAGNIE.

Pour mon plus grand PLAISIR, de tendres CHÉRUBINS vont occuper mon attention le temps des VACANCES…

.

Prenez grand soin de vous et n’oubliez pas :

Nos PENSÉES dessinent le Monde !

Faisons en sorte qu’elles soient les plus  BELLES possibles.

À bientôt…

.

Illustrations : 1/”Le chat et le chérubin”  Helen Hyde 1868-1919  2/”Chat et poissons”  Ohara Koson 1877-1945.

…..

Vivre chaque moment  intensément…

BVJ – Plumes d’Anges.

Venir au monde…

Jeudi 23 février 2012

.

Dès sa venue sur Terre, l’enfant devrait…

.

.

recevoir beaucoup d’amour …

.

.

explorer son vaste monde…

.

.

respirer le doux parfum de la nature…

.

.

cheminer vers la lumière…

.

.

goûter mille et une douceurs…

être accompagné pour mieux se découvrir,

se connaître,

s’émerveiller,

s’élever…

Pour devenir lui-même et prendre conscience de sa grande beauté.

.

.

La vie des Hommes en serait meilleure, il me semble.

.

Toute connaissance que tu cherches dans l’unique but d’enrichir ton savoir, d’amasser en toi des trésors, te détourne de ton chemin ; par contre toute connaissance que tu recherches pour mûrir sur la voie de l’ennoblissement de l’homme et de l’évolution de l’univers te porte un pas en avant.”

Rudolph Steiner 1861-1925.

Tableaux : 1/“Mère et enfant dans la salle à manger”  Carl Vilhelm Holsoe 1863-1935  2/“Baie de Vico”  Nikolay N.Ge 1831-1894  3/“L’air de chez nous”  Frantisek Kavan 1866-1941  4/“Bois de bouleaux”  Gevork Bashindzhagian 1857-1925  5/“La leçon d’écriture”  Louisa Anne 1818-1891.

…..

Imaginer d’autres chemins pour naître à soi-même…

BVJ – Plumes d’Anges.

Salutation angélique…

Mardi 21 février 2012

.

.

…”Les cloches de Saint-Marc donnèrent le signal de la Salutation

angélique ; et leurs puissants éclats se dilatèrent en larges ondes sur le

miroir du bassin, vibrèrent dans les vergues des navires, se

propagèrent sur la lagune infinie. De Saint-Georges-Majeur, de Saint-

Georges des Grecs, de Saint-Georges des Esclavons, de Saint-Jean en

Bragora, de Saint-Moïse, de la Salute, du Rédempteur, et, de proche en

proche, par tout le domaine de l’Évangéliste, jusqu’aux tours

lointaines de la Madonna dell’Orto, de Saint-Job, de Saint-André, les

voix de bronze se répondirent, se confondirent en un seul chœur

immense, étendirent sur le muet amas des pierres et des eaux une seule

coupole immense de métal invisible dont les vibrations atteignirent le

scintillement des premières étoiles. Ces voix sacrées donnaient une

idéale grandeur infinie à la Ville du Silence. Partant de la cime des

temples, des hauts clochetons ouverts aux vents marins, elles

répétaient aux hommes anxieux la parole de cette multitude

immortelle que recélaient maintenant les ténèbres des nefs profondes

et qu’agitaient mystérieusement les clartés des lampes votives ; aux

esprits fatigués par le jour, elles apportaient les messages des

surhumaines créatures qui annonçaient un prodige ou promettaient

un monde, figurées sur les parois des secrètes chapelles, dans les

icônes des autels intérieurs. Et toutes les apparitions de la beauté

consolatrice qui invoque la prière unanime s’élevaient avec cette

immense rafale des sons, chantaient en ce chœur aérien, illuminaient

la face de la nuit merveilleuse…

.

.

… Et puisque dans l’univers, la poésie seule est vérité, celui qui sait la contempler et l’attirer à soi par les vertus de la pensée, celui-là est bien près de connaître le secret de la victoire sur la vie.”…

.

.

Extraits de : “Le Feu”  Gabriele d’Annunzio 1863-1938.

Tableaux : 1/”Place Saint-Marc” cercle de Francesco Guardi 1712-1793  2/”Place Saint-Marc la nuit”  Federico-Paolo Nerly 1842-1919 3/”Place Saint-Marc, Palais des Doges et Campanile” 4/”La Douane et Saint-Georges”  Johann Gottfried Steffan 1815-1905.

…..

Abaisser les paupières et capter la résonance divine…

BVJ – Plumes d’Anges.



Les temps changent…

Samedi 18 février 2012

.

Juste pour vous rafraîchir les idées…

C’était il y a quelques jours, dans le sud de la France

et c’était incroyablement beau.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Après le gel, le dégel :

cela s’appelle l’impermanence des choses…


Merci à ceux qui passent par là,

merci à ceux qui déposent leurs jolis mots,

que votre ciel soit bleu,

que votre week end soit heureux !

“Être là

tout simplement

au milieu de la neige qui tombe”

Kobayashi Issa 1763-1827.

QUEL CADEAU !!!

…..

Se souvenir des belles choses…

BVJ – Plumes d’Anges.


Voyages intérieurs…

Jeudi 16 février 2012

.

.

…”Nos imaginaires creusent les sillons de nos destins. J’ai appris entre-temps à me méfier de mes souhaits car ils finissent toujours par se réaliser…

.

… Lorsque la quête, d’extérieure se fait intérieure, il se passe une chose étrange. De trépignant et hargneux qu’il est au tout début, le piétinement sur place se fait d’abord morne puis songeur et peu à peu s’amorce un creusement subtil sous les pieds – un approfondissement. Jusqu’alors, toujours en partance, alertée, changeant de lieu et d’aventure, je m’accommode de rester à la surface des choses. En m’attardant où je suis, je fore peu à peu. J’ai enfin accès aux nappes souterraines, à la richesse nourricière. L’aventure pivote doucement sur elle-même, comme le mécanisme secret d’une serrure et révèle au contemplateur ébahi des salles immenses sous ses pieds, tout un univers de voûtes qu’une respiration secrète bombe d’arc en arc…

.

… Tout ce qui tient debout sur terre le doit à la conspiration de l’amour…

.

… La vie sur Terre comme sur tout grand navire au milieu de l’océan n’a pas de sortie d’artistes ou issue de secours. Qui s’embarque est du voyage jusqu’à la fin…

.

.

… Sans strictement n’y rien comprendre et sans qu’aucun mérite ne m’en revienne – pour la seule raison que les cœurs des hommes sont des vases communicants même au-delà du temps et de l’espace et que j’ai ouvert le mien – je sens que circule, d’alambic en alambic, à travers les circonvolutions des serpentins et les multiples coudées, jusque loin dans le passé, la vapeur brûlante de la compassion…

.

… Si son chien vivait encore, il l’eût reconnu – car les chiens ne sont pas des hommes. Ils ne se laissent pas leurrer par les apparences. Ils vont droit à l’être…

.

.

… Comme il est manqué, flottant, frustrant, le jeu d’un être qui ne s’est pris que pour lui-même !

Face à ce royaume du gris, du terne et de l’enfermement se dresse la péninsule des Vivants.

Saisissante Réalité des existences ouvertes à la Louange et qui font du lieu où le vent les a soufflées un jardin des Quatre Saisons ! L’interminable cohorte des jours et des nuits les traverse, et la jeunesse, la vieillesse, la lumière, la pénombre, les échecs, les succès, les deuils et les fêtes !…

.

… Oser braver l’instant ! L’entendre qui respire !…

.

.

… Ces longues enclaves que je me ménage depuis quelques années et où je m’assois pour ne me préoccuper de rien – où je lâche leur bride à mes pensées pour les laisser brouter plus loin – sont désormais le plus grand luxe de ma vie, le seul. (Car peut-on parler de luxe quand il s’agit d’acquérir les choses qui s’achètent ! Dérision suprême de ce luxe-là !)…

.

… Là où un homme et une femme se sont rencontrés et se sont reconnus, l’éternité est prise comme une bulle d’air dans un ambre…

.

… La vie est bonne dans une maison où les caresses s’échangent…

.

… Et Giacomo en apercevant Laura aura demandé à l’ange qui le guidait :

- Dis-moi, cette superbe femme qui s’avance vers moi et me sourit, qui est-elle ?

L’ange se sera mis à rire :

- Quoi, Giacomo, tu ne reconnais pas ton âme !

Celle qui vint te chercher dans une vie rutilante et clinquante, couvert que tu étais d’honneurs et de masques – pour te précipiter dans l’abîme du cœur ! Tu lui dois une fière chandelle. Ceux qui n’ont pas aimé comme fous sont comptés pour morts ici…”

.

Extraits de “Rastenberg“   Christiane Singer 1941 – 2007.

Tableaux : 1/“Les escaliers d’or”  Edward Burne-Jones 1833-1898  2/”Deux papillons”  Giovanna Garzoni 1600-1670  3/”Fleurs sur dessus de table en marbre”  Rachel Ruys 1664-1750  4/”Corail, plantes marines et coquillages”  Anne Valayer-Coster 1744-1818  5/“Roméo et Juliette”  Ford Madox Brown 1821-1893.

…..

Se tourner vers notre essence première…

BVJ – Plumes d’Anges.

Entre ciel et terre…

Mercredi 15 février 2012

.

“Pour qu’un miracle se produise, la foi est indispensable”

Alexandro Jodorowsky

.

.


.

.

.

.

.

“Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne.”

Rabindranath Tagore

…..

Découvrir d’autres mondes…

BVJ – Plumes d’Anges…



Neige, écume du ciel…

Lundi 13 février 2012

.

.

“Je suis montée au Ciel -

C’était une petite Ville -

Lumière – de Rubis -

Écume – de Duvet -

Un Silence – plus profond que celui des champs

Au plus fort de la Rosée -

Belle – comme des Tableaux -

Jamais peints par l’Homme -

Les Gens – des Phalènes -

Leur structures – de  Dentelle -

Leurs Devoirs – De Gaze -

Leurs noms – D’Eider -

Satisfaite – presque  -

De me trouver -

Au sein de cette Société

Si choisie.”

.

Poème 577/1863  Emily Dickinson 1846 – 1864.

Tableaux : “Rhododendrons”  Elizabeth Boott Duveneck 1846 – 1888.

…..

Neige, offrande céleste, tel un drapeau de paix… Rêve d’un monde immaculé…

BVJ – Plumes d’Anges.

Urgence…

Samedi 11 février 2012

En dehors de tout discours politique,

une simple réflexion de citoyen(ne) du monde

.

Ne trouvez-vous pas la Nature parfaite ?

.

.

Ne la trouvez-vous pas sublime ?

.

.

Des Hommes la veulent différente…

.

C’est l’histoire d’un certain plant de maïs…

.

.

mêlée à celle d’abeilles butineuses…

.

.

De tristes choses se passent – à notre insu…

Pouvons-nous faire entendre notre voix ?

Souhaitons qu’il soit encore temps.

Je vous invite à vous rendre ici

—>  OGM – ABEILLE

et à faire suivre ce message.

.

POUR QUE LA NATURE CONTINUE À NOUS OFFRIR SES MAGNIFIQUES CADEAUX,

IL NOUS FAUT ÊTRE VIGILANT(E)S…

.

.

Illustrations : 1/“Petite fille dans un champs”  Ludwig Knaus 1829 – 1910  2/“Ruches dans un champs au printemps”  Alexej K.Sawrassow 1830 -1897
3/”Planche Maïs”  Otto Wilhelm Thomé 1840 – 1925  4/“Planche Abeilles”  Moses Harris 1731 – 1785  5/“Fruits de la nature et porcelaines”  Jacob van Es 1596 -1666  6/“Fruits et abeille” Emilie Prayer 1849 – 1930.

…..

Penser aux générations à venir…

BVJ – Plumes d’Anges.

Paroles, paroles…

Mercredi 8 février 2012

.

ASSOURDISSANT BROUHAHA…

.

.

Quand les paroles se font nombreuses

mais ressemblent trop souvent à des conques vides d’humanité, de spiritualité, d’élévation, de conscience…

.

.

… faire silence en soi,

écouter la voix de son cœur.

.

“C’est une chose triste de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas.”

Victor Hugo.

Tableaux : 1/”Coquillages sur étagères”  Alexandre-Isidore Leroy de Barde 1777 – 1828  2/”Le coquillage”  William-Adolphe Bouguereau 1825 – 1905.

…..

Redécouvrir notre belle humanité…

BVJ – Plumes d’Anges.



Espérance…

Dimanche 5 février 2012

.

“J’ai ancré l’espérance

Aux racines de la vie

.

.

Face aux ténèbres

J’ai dressé des clartés

Planté des flambeaux

À la lisière des nuits

.

.

Des clartés qui persistent

Des flambeaux qui se glissent

Entre ombres et barbaries

.

.

Des clartés qui renaissent

Des flambeaux qui se dressent

Sans jamais dépérir

.

.

J’enracine l’espérance

Dans le terreau du cœur

J’adopte toute l’espérance

En son esprit frondeur.

“L’espérance” Poème extrait de “Une salve d’avenir. L’espoir, anthologie poétique“  Andrée Chédid 1920 – 2011.

Tableaux : 1/”Jeunes bretonnes aux lampions chinois“  2/”Ombres chinoises, le lapin“  3/”Bulles de savon“  4/”Manège et fête foraine, le soir“  Ferdinand du Puigaudeau 1864 – 1930.

…..

Semer des graines de joie et d’espérance…

BVJ – Plumes d’Anges.